Yoga Détox : une routine rapide et efficace pour bien débuter 2021 !

Notre organisme, qui a accumulé un grand nombre de toxines au cours de l’année écoulée, demande désormais à redémarrer du bon pied. C’est ce que permet notamment le yoga, une discipline bien connue de Cécile Janssen, professeure à Liège : elle nous propose sa routine détox en seulement quelques minutes !

Le Yoga, une pratique détox

Dans l'air du temps, la pratique du yoga possède véritablement des vertus détox. C'est ce que nous explique Cécile Janssen, professeure diplômée depuis 2017 de l'École de la Ligue Francophone de Hatha-Yoga, qui enseigne à l'ASBL Cytha de Rocourt. "Se mettre à une discipline telle que le yoga permet une détoxification du corps mais aussi du mental", assure-t-elle. "Le yoga dans son ensemble étire et tonifie ; il stimule les systèmes digestif et immunitaire, équilibre le système endocrinien, régule le système nerveux et agit positivement sur la circulation sanguine". 

"Se mettre à une discipline telle que le yoga permet une détoxification du corps mais aussi du mental."

Si des vidéos de cours sont facilement accessibles en ligne, Cécile Janssen rappelle à quel point la présence physique d'un professeur est importante : une posture mal réalisée peut avoir des effets contraires à ceux recherchés. Mais alors, comment s'y mettre en toute sécurité en cette période particulière ?

"En ces temps troublés où les cours collectifs sont à l’arrêt, je suggère des exercices doux, d’autant plus en période hivernale où l’organisme est moins dynamique. Tranquillité, sérénité et douceur plutôt que force, volontarisme et dépassement de soi", résume la professeure. Elle souligne aussi qu'un tout petit rituel qu'on maintient quotidiennement est préférable à de grandes résolutions vite délaissées.

"Tranquillité, sérénité et douceur plutôt que force, volontarisme et dépassement de soi."

Un rituel de yoga simple et efficace

La routine que nous propose Cécile s'effectue idéalement le matin, après une douche bien chaude pour détendre les muscles dorsaux. Elle se pratique à jeun ou après un grand verre d'eau avec quelques gouttes de jus de citron, un agrume qui stimule l'activité du foie et des reins. C'est encore mieux si l'eau est tiède, et si on peut y ajouter un peu de gingembre, mais tout ceci est optionnel !

Avant de commencer, notre professeure tient à préciser une règle essentielle du yoga : "Si votre corps vous signale une douleur ou un trop grand inconfort, écoutez ces signaux et respectez vos limites en ne forçant pas !". 

"Si votre corps vous signale une douleur ou un trop grand inconfort, écoutez ces signaux et respectez vos limites en ne forçant pas !"

1. Les postures d'étirement

Debout, les pieds bien ancrés dans le sol, inspirez profondément par le nez en vous grandissant. Expirez par le nez en imaginant le souffle traverser votre corps de haut en bas. Répétez 5 fois. N'oubliez pas que la respiration profonde, à laquelle on ne pense que trop rarement, est très détoxifiante. Elle permet en effet à l'oxygène de circuler dans l'organisme et active les fonctions digestives. 

Enchaînez sur Tadâsana, la montagne. Les pieds toujours bien ancrés, montez les mains vers le ciel en inspirant et joignez-les au-dessus de votre tête. Placez-vous éventuellement sur la pointe des pieds lors de l'ascension des bras. Expirez, retournez à votre position intiale. Enfin, effectuez quelques rotations des articulations (chevilles, genoux, épaules, nuque). 

2. Le nettoyage énergétique

"Je recommande particulièrement Nadi Shodana, un nettoyage des canaux d’énergie : il prémunit efficacement contre les rhumes", explique la professeure de yoga. Pour le réaliser, commencez par vous moucher. Ensuite, fermez la narine droite avec le pouce, observez l'inspiration par la narine gauche, puis chassez l'air en une expiration tonique, en rentrant bien le ventre, toujours par la narine gauche. Répétez 10 fois à gauche, puis 10 fois à droite, et enfin 10 fois par les deux narines en même temps. 

3. L'essorage de la colonne vertébrale et le nettoyage des poumons

Pour Makarâsana, la posture du crocodile, couchez-vous sur le dos, les deux bras en croix. Pliez les deux genoux et rapprochez-les le plus possible de la poitrine. Basculez ensuite les jambes d'un côté en expirant dans la torsion, puis de l'autre ; 3 fois à gauche, 3 fois à droite. Vous venez d'effectuer un véritable "essorage de votre colonne vertébrale". Pour terminer, ramenez les deux genoux sur la poitrine pour vous recentrer

Source : runnersworld.fr

 

Restez sur le dos, relâchez les jambes pour la posture du cadavre (Shavâsana) et placez une main sur votre ventre : observez comme il se gonfle et se dégonfle tranquillement. Progressivement, allongez les expirations et rentrez le ventre au maximum. Quand l'inspiration est nécessaire, accueillez-la. Recommencez quelques fois. "Cet exercice nettoie les poumons en profondeur", explique Cécile Janssen. "Il permet à l'air qui stagne dans les alvéoles pulmonaires de se renouveler : il est dès lors tout à fait déconseillé de fumer après de tels exercices". 

Clôturez votre rituel matinal en douceur. "Observez 5 respirations naturelles et paisibles pour terminer en détendant bien le corps... et pour vous féliciter de ces quelques minutes d'attention à soi, qui permettront d'entamer la journée avec davantage de sérénité et de conscience", conseille notre professeure.

Sarvangâsana, la posture du soir aux vertus détox

Sarvangâsana, la posture de la chandelle, est idéale dans le cadre d'une détox car elle inverse la circulation sanguine et soulage la sensation de jambes lourdes. Par ailleurs, elle a des effets positifs sur la thyroïde : cette glande, comme une petite éponge, est pressée lorsqu'on rentre le menton puis re-déployée.

Néanmoins, il existe quelques contre-indications, car le poids du corps repose dans cette posture sur les épaules et la nuque : évitez de la pratiquer si vous souffrez d'une migraine importante ou de graves problèmes oculaires, si vous avez une tension artérielle basse ou haute ou encore des douleurs au cou ou dans le bas du dos. 

En partant de la position assise pour prendre votre élan, basculez vers l'arrière en projetant vos jambes. Appuyez-vous sur vos coudes, les mains à hauteur de la taille. Respirer calmement pendant au moins 1 minute. Quand votre corps fatigue, observez à nouveau 5 respirations paisibles en posture de Shavâsana pour un retour au calme.

Si vous n'y parvenez pas, ou si la posture est vraiment trop inconfortable, ce n'est pas un problème : couchez-vous au sol, amenez les fesses contre un mur et appuyez-y vos jambes.

Vous voici parée pour une routine de yoga version détox, courte mais ultra-bénéfique ! 

Lisez aussi :